Accessibilité
[an error occurred while processing this directive]

Titre

Notes de publication de Flash Player 11 et d’AIR 3 : 04/10/11Produits concernés

Versions du moteur d’exécution
Nouvelles fonctionnalités de Flash Player 11 et d’AIR 3
Problèmes connus
Création pour Flash Player 11
Création pour AIR 3
Configuration requise
Notification de bogues

4 octobre 2011. Bienvenue dans Adobe® Flash® Player 11 et Adobe® AIR® 3 ! Cette version inclut de nouvelles fonctionnalités, ainsi que des améliorations et des correctifs liés à la sécurité, à la stabilité, aux performances et à la compatibilité des périphériques. Ce document est susceptible d’être mis à jour régulièrement, à mesure que de nouvelles informations sont disponibles. 

Versions du moteur d’exécution

  • Flash Player Desktop : 11.0.1.152
  • Flash Player Android : 11.0.1.153
  • AIR Desktop et Android : 3.0.0.408
  • Kit SDK d’AIR (y compris AIR for iOS) : 3.0.0.4080

Nouvelles fonctionnalités de Flash Player 11 et d’AIR 3

Rendu des images accélérées par Stage 3D (versions de bureau de Flash Player et AIR + AIR pour TV) : Stage 3D est une nouvelle architecture de rendu des images par accélération matérielle qui fournit un ensemble d’API de bas niveau permettant d’utiliser des fonctions avancées de rendu 2D et 3D sur les écrans et les périphériques (périphériques de bureau et mobiles, téléviseurs, etc.). Grâce à Stage 3D, les développeurs d’applications et de structures d’application peuvent désormais accéder à des fonctions d’accélération matérielle sur GPU hautement performantes en vue de créer de nouvelles classes enrichies et interactives. Remarque : Stage 3D pour les versions mobiles de Flash Player et d’AIR sera disponible dans une prochaine version.

Améliorations des fonctions de protection de contenu Flash Access : les nouvelles fonctions de protection de contenu Flash Access incluent la prise en charge de la rotation de clés, le chaînage de licences V3, la prise en charge du domaine, ainsi qu’une protection de sortie et un filtrage de périphériques avancés. 

Diffusion en continu HTTP dynamique protégée (HDS) : la diffusion en continu HTTP dynamique protégée (HDS) permet de protéger la diffusion de vidéos sur les écrans tout en éliminant la complexité qu’implique le déploiement d’un serveur de licences. 

NetStream.dispose() : similaire à NetStream.close(), à cela près que cette méthode supprime également la dernière image retenue par NetStream en vue de l’afficher sur l’objet Video. Utilisez cette méthode plutôt que NetStream.close() si NetStream va être réutilisé par d’autres flux. Elle impose le nettoyage de l’image vidéo et des objets du décompresseur associés. L’objet Video affiche une image vide après l’utilisation de cette méthode.

Codage logiciel H.264/AVC pour les caméras (bureau) : il est désormais possible de diffuser des vidéos de grande qualité à partir de la caméra de l’ordinateur, tout en bénéficiant d’une plus grande efficacité de compression et d’une compatibilité avec les normes de codage afin d’établir des communications en temps réel immersives, telles que les conversations en ligne, les conférences et les diffusions vidéo en direct.

Prise en charge de JPEG-XR : Flash Player et AIR prennent désormais en charge la norme de compression d’images avancée JPEG-XR (norme internationale ISO/CEI 29199-2). Le format JPEG-XR computationnellement léger propose une compression plus efficace que le format JPEG ; il prend en effet en charge la compression avec perte et sans perte, et ajoute la prise en charge de la transparence du canal alpha.

Prise en charge améliorée des images bitmap haute résolution : les objets BitmapData ne sont plus limités à une résolution maximale de 16 mégapixels (16 777 215 pixels) ; par ailleurs, la largeur/hauteur maximale des images bitmap n’est plus limitée à 8 191 pixels, ce qui permet le développement d’applications ayant recours à des images bitmap très volumineuses.

Prise en charge de la compression SWF hautement efficace : les développeurs peuvent à présent faire appel à la compression LZMA pour leurs fichiers SWF. La compression LZMA peut réduire la taille des fichiers SWF de 40 %, ce qui permet aux utilisateurs de bénéficier d’expériences enrichies tout en écourtant les durées de téléchargement et en réduisant la consommation de bande passante.

Compression audio G.711 pour la téléphonie : interopérabilité avec les systèmes téléphoniques hérités via Flash Media Gateway (FMG) et d’autres clients tiers (via le protocole RTMP ouvert) sans aucun transcodage.

Prise en charge du format JSON (JavaScript Object Notation) natif : les développeurs ActionScript peuvent tirer parti de l’analyse et de la génération natives hautes performances de données au format JSON.

Conseils de nettoyage : les développeurs peuvent désormais donner des conseils pour optimiser le nettoyage afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs.

Courbes de Bézier cubiques : l’API de dessin cubicCurveTo permet aux développeurs de créer facilement des courbes de Bézier cubiques sans avoir recours à du code ActionScript personnalisé.

Générateur de nombres aléatoires sécurisé : les développeurs peuvent désormais profiter de l’outil de génération de nombres aléatoires sécurisé par chiffrement en vue de créer des algorithmes et des protocoles plus sûrs.

Evénements de progression Socket : il est à présent possible d’améliorer le transfert de données à l’aide de la classe Socket en fournissant une nouvelle propriété afin de déterminer le nombre d’octets restants dans le tampon d’écriture, ainsi qu’un nouvel événement lors de l’envoi de données à la couche réseau. Grâce à ces nouvelles API, les développeurs peuvent créer des applications, notamment des utilitaires de transfert de fichiers, capables de gérer la progression du socket et des informations de retour.

DisplayObjectContainer.removeChildren et MovieClip.isPlaying : DisplayObjectContainer implémente à présent une API removeChildren permettant aux développeurs de supprimer rapidement tous les enfants d’un conteneur à l’aide d’un simple appel de l’API. Une nouvelle propriété MovieClip.isPlaying renvoie l’état de lecture de l’objet MovieClip en cours.

Sound.loadCompressedDataFromByteArray et  Sound.loadPCMFromByteArray : les développeurs peuvent désormais injecter des données audio compressées ou PCM brutes dans un objet Sound pour lire des sons.

Nouvelles fonctionnalités dans Flash Player 11


Prise en charge des SE 64 bits natifs (version de bureau de Flash Player)
 : vous pouvez profiter de la prise en charge native des systèmes d’exploitation 64 bits et des navigateurs Web 64 bits sur Linux, Mac OS et Windows.

Décodage bitmap asynchrone (nouveauté de Flash Player) : vous pouvez améliorer la réactivité des applications et obtenir des animations plus stables en décodant les images au chargement initial et non à la demande. Les images sont mises en mémoire cache lorsque cela est nécessaire.

Prise en charge des sockets sécurisés TLS (nouveauté de Flash Player) : communications sécurisées pour les applications clientes/applications serveur.

Nouvelles fonctionnalités d’AIR 3


Extensions natives
 : les bibliothèques d’extensions natives permettent aux développeurs de créer et d’utiliser des bibliothèques natives pouvant être invoquées via ActionScript. Ces bibliothèques permettent aux développeurs ActionScript de profiter de la même plate-forme, ainsi que des mêmes fonctionnalités et API natives propres au périphérique dont disposent les applications natives, tout en facilitant l’intégration dans les applications AIR. Il est par ailleurs possible de faire appel aux extensions natives pour les performances du code critique ou le portage des bibliothèques natives existantes, telles que les décodeurs d’images, en vue de les utiliser dans une application AIR. 

Prise en charge de la protection de contenu Flash Access sur les périphériques mobiles AIR : la protection de contenu Flash Access est désormais prise en charge sur les périphériques mobiles, notamment sur les téléphones intelligents et les tablettes Android. La protection de contenu est par ailleurs prise en charge sur les tablettes qui exécutent BlackBerry® Tablet OS. Remarque : Flash Access for iOS n’est actuellement pas pris en charge. Flash Access pour Flash Player Android n’est pas non plus pris en charge. 

Stockage local chiffré pour périphériques mobiles : le stockage local chiffré est désormais pris en charge sur les périphériques mobiles. Les applications peuvent stocker des données sensibles de façon plus sécurisée sur le périphérique d’un utilisateur, à savoir mots de passe, certificats, informations d’audit, etc.

Prise en charge du moteur d’exécution captif : cette fonction d’AIR for iOS est désormais disponible dans AIR for Desktop, AIR for Android et AIR pour TV. Simplifiez le processus d’installation des applications et réduisez les coûts d’évaluation/de certification en mettant en package le moteur d’exécution AIR avec votre application sur Windows, Mac, Android et AIR pour TV. 

Accélération matérielle de la vidéo sur la scène (version mobile d’AIR) : tirez profit de l’accélération matérielle du flux vidéo en vue d’obtenir des expériences de lecture vidéo haute définition (HD) optimales et efficaces. Réduisez l’utilisation du processeur et améliorez la diffusion vidéo tout en diminuant l’utilisation de la mémoire et en augmentant la fidélité sur les périphériques mobiles (fonction prise en charge sur Android 3.1, BlackBerry Tablet OS et iOS) et les périphériques TV. 

Prise en charge de la lecture H.264/AAC (AIR for iOS) : prise en charge de la lecture H.264 & AAC sur iOS lors de l’utilisation de l’accélération matérielle des vidéos sur la scène.  Cette fonction implique la diffusion de la vidéo via téléchargement progressif ou HLS.  RTMP n’est pas pris en charge en raison de limitations au niveau de la plate-forme.

Prise en charge de la caméra avant (AIR for Android) : la caméra avant, prise en charge sur AIR for iOS et BlackBerry Tablet OS, est à présent disponible sur les périphériques Android. Profitez de la caméra avant pour aider les utilisateurs à utiliser les fonctions de conférence vidéo et de conversation en ligne sur des téléphones intelligents et des tablettes.

Prise en charge de la lecture audio en arrière-plan (AIR for iOS) : les développeurs peuvent désormais écrire des applications iOS multitâche capables de lire des fichiers audio en arrière-plan, telles que des applications musicales ou des applications de conférence prenant en charge le système multitâche.

Contrôle du haut-parleur du périphérique (version mobile d’AIR for iOS et d’AIR for Android) : les développeurs peuvent indiquer si le son doit être diffusé via le haut-parleur du téléphone ou via le haut-parleur externe.

Profondeur de couleurs 16 et 32 bits : les développeurs peuvent utiliser un paramètre du descripteur d’application pour contrôler la profondeur de couleurs des images sur Android (16 bits et 32 bits) pour renderMode=cpu/auto.  AIR 2.7 et les anciens espaces de noms adoptent par défaut la couleur 16 bits, tandis qu’AIR 3.0 et les nouveaux espaces de noms adoptent par défaut la couleur 32 bits.

API de commande de jeux (AIR pour TV) : les développeurs peuvent créer des applications TV capables de communiquer avec les périphériques d’entrée de jeu raccordés, notamment avec une tablette de jeu ou une télécommande. Remarque : cette fonction n’est pas encore disponible sur la version de bureau et la version mobile d’AIR. 

Problèmes connus

Stage 3D

  • Mac : sous Mac OS X, le rendu par accélération matérielle n’est pas pris en charge sur les cartes Intel GMA, ATI Radeon x1600 et ATI Radeon 2400.
  • Stage3D fait appel au GPU intégré sur les ordinateurs MacBook Pro équipés de processeurs Intel i7 ou i5 (2943979).
  • Le rendu par accélération matérielle n’est pas pris en charge sur les puces VIA.

Fichiers de sockets sécurisés (TLS) et fichiers de stratégie sécurisés 

  • Linux ne contient pas de certificats de navigateur communs aux plates-formes Mac et Windows, nécessaires pour un fonctionnement transparent des fichiers de stratégie sécurisés et des fichiers TLS (2827902).
  • CRL au format DER est pris en charge sous MAC ; CRL au format PEM n’est pas pris en charge.

Flash Player for Android

  • Les flux Speex dont la propriété ns.bufferTime est définie sur une valeur autre que zéro démarrent avec un retard de 4 à 5 secondes (2884740).
  • En raison d’un bogue lié au décodeur matériel AAC sur Samsung Infuse et Epic 4G, le son est lu à une fraction de la vitesse prévue (2884721).

AIR for iOS

  • Lorsqu’une application qui diffuse du contenu en direct et le lit à partir d’une caméra est redémarrée après le verrouillage de l’écran, l’image affichée lors du verrouillage du téléphone reste figée.(2875954)

Flash Access

  • Pour les problèmes connus liés au kit SDK du client et du serveur Flash Access, voir http://help.adobe.com/fr_FR/flashaccess/3.0/releasenotes.html

Autre

 

Création pour Flash Player 11

Pour utiliser la nouvelle version de Flash Player, vous devez cibler la version 13 du SWF en transmettant un argument de compilateur supplémentaire au compilateur Flex : -swf-version=13. Suivez les instructions ci-dessous.
Si vous utilisez le kit SDK d’Adobe Flex :

  • Téléchargez le nouveau fichier playerglobal.swc pour Flash Player 11.
  • Téléchargez le kit SDK Flex 4.5 (4.5.0.20967) du tableau SDK Flex 4.5.
  • Installez l’application dans votre environnement de développement.
    • Dans Flash Builder, créez un nouveau projet ActionScript : Fichier -> Créer -> Projet ActionScript.
    • Ouvrez le panneau des propriétés (cliquez avec le bouton droit de la souris et choisissez « Propriétés »). Sélectionnez « Compilateur ActionScript » dans la liste de gauche.
    • Utilisez l’option « Configurer le SDK de Flex » située dans le coin supérieur droit pour diriger le projet vers l’application Flex 20967. Cliquez sur OK.
  • Configurez votre projet pour cibler la version 13 du SWF.
    • Ouvrez le panneau des propriétés (cliquez avec le bouton droit de la souris et choisissez « Propriétés »). Sélectionnez « Compilateur ActionScript » dans la liste de gauche.
    • Ajoutez à l’entrée « Arguments de compilateur supplémentaires » : -swf-version=13. Vous vous assurez ainsi que le fichier SWF cible la version 13 du SWF. Si vous compilez sur la ligne de commande et non dans Flash Builder, vous devez ajouter le même argument de compilateur.
    • Assurez-vous d’avoir installé la nouvelle version de Flash Player 11 dans votre navigateur.

Création pour AIR 3

Mettez à jour l’espace de noms d’AIR 3.0. Vous devez mettre à jour le fichier descripteur d’application vers l’espace de noms 3.0 pour accéder aux nouvelles API et au nouveau comportement d’AIR 3.0. Si votre application n’a pas recours aux nouvelles API et au nouveau comportement d’AIR 3.0, il n’est pas nécessaire de mettre à jour l’espace de noms. Nous recommandons toutefois à tous les utilisateurs de commencer à utiliser l’espace de noms d’AIR 3.0 même s’ils ne profitent pas encore des nouvelles fonctionnalités de la version 3.0. Pour mettre à jour l’espace de noms, modifiez comme suit l’attribut xmlns dans votre descripteur d’application :

<application  xmlns="http://ns.adobe.com/air/application/3.0">  


Configuration requise

Pour plus d’informations sur la configuration système requise pour Flash Player, voir http://www.adobe.com/fr/products/flashplayer/systemreqs/

Pour plus d’informations sur la configuration système requise pour AIR, voir http://www.adobe.com/fr/products/air/systemreqs/.

Pour plus d’informations sur la configuration système requise pour Flash Access (client et serveur), voir http://www.adobe.com/fr/products/flashaccess/systemreqs/

La configuration système minimale requise pour Flash Player 11 est la suivante :

 

Windows

Macintosh  

Linux

Solaris

Android 

Processeur

Processeur compatible x86 de 2,33 GHz ou plus rapide, ou processeur Intel® Atom™ de 1,6 GHz ou plus rapide pour les périphériques de type miniportable

Processeur Intel® Core™ Duo 1,83 GHz ou plus rapide

Processeur compatible x86 de 2,33 GHz ou plus rapide, ou processeur Intel Atom™ de 1,6 GHz ou plus rapide pour les périphériques de type miniportable

Processeur Sun™ UltraSPARC® IIIi de 1 600 MHz ou plus rapide

Processeur ARMv7 avec Vector FPU, Minimum 550 MHz, OpenGL ES2.0, décodeurs H.264 et AAC H/W

Système d’exploitation 

Microsoft® Windows® XP (32 bits), Windows Server® 2003 (32 bits), Windows Server 2008 (32 bits), Windows Vista® (32 bits), Windows 7 (32 bits et 64 bits)

Mac OS® X 10.6 et Mac OS X 10.7

Red Hat® Enterprise Linux (RHEL) 5.6 ou version ultérieure (32 bits et 64 bits), openSUSE® 11.3 ou version ultérieure (32 bits et 64 bits), Ubuntu 10.04 ou version ultérieure (32 bits et 64 bits)

Solaris™ 10

Android 2.2, 2.3, 3.0, 3.1 et 3.2

Navigateur

Internet Explorer 7.0 et versions ultérieures, Mozilla Firefox 4.0 et versions ultérieures, Google Chrome, Safari 5.0 et versions ultérieures, Opera 11

Safari 5.0 et versions ultérieures, Mozilla Firefox 4.0 et versions ultérieures, Google Chrome, Opera 11

Mozilla Firefox 4.0 et versions ultérieures, Google Chrome

Mozilla Firefox 4 et versions ultérieures

Navigateur Web Android

Mémoire

128 Mo de mémoire RAM (1 Go de mémoire RAM recommandé pour les périphériques de type miniportable), 128 Mo de mémoire graphique

512 Mo de mémoire RAM, 128 Mo de mémoire graphique

512 Mo de mémoire RAM, 128 Mo de mémoire graphique

2 Go de mémoire RAM

256 Mo de mémoire RAM 

La configuration système minimale requise pour AIR 3 est la suivante :

 

Windows

Macintosh  

Android 

iOS

Processeur/matériel de périphérique

Processeur compatible x86 de 2,33 GHz ou plus rapide, ou processeur Intel Atom™ de 1,6 GHz ou plus rapide pour les périphériques de type miniportable

Processeur Intel® Core™ Duo 1,83 GHz ou plus rapide

Processeur ARMv7 avec Vector FPU, Minimum 550 MHz, OpenGL ES2.0, décodeurs H.264 et AAC H/W

iPod touch (3e génération) modèles 32 Go et 64 Go, iPod touch 4, iPhone 3GS, iPhone 4, iPad, iPad 2

Système d’exploitation 

Microsoft® Windows® XP, Windows Server® 2003, Windows Server® 2008, Windows Vista® Edition Familiale Premium, Professionnel, Edition Intégrale ou Entreprise (y compris les versions 64 bits) avec Service Pack 2, ou Windows 7

Mac OS® X 10.6 et 10.7

Android 2.2, 2.3, 3.0, 3.1 et 3.2

iOS 4 et versions ultérieures

Mémoire RAM

512 Mo de mémoire RAM (1 Go recommandé)

512 Mo de mémoire RAM (1 Go recommandé)

256 Mo de mémoire RAM 

 -

 

Notification de bogues

Vous avez découvert un bogue ? Notifiez vos bogues dans la base de données de bogues de Flash Player et Adobe AIR.

Il est possible que Flash Player et AIR utilisent votre matériel vidéo pour décoder et lire les vidéos H.264. Il est possible que certains bogues vidéo ne puissent être reproduits qu’avec votre matériel et lecteur vidéo particuliers. Lorsque vous signalez un bogue qui implique du contenu vidéo, il est indispensable d’annoter les informations concernant votre matériel et lecteur vidéo, ainsi que votre système d’exploitation et navigateur (si vous utilisez Flash Player), afin que nous puissions reproduire les problèmes et faire des recherches. Veillez à inclure ces informations comme décrit à la rubrique Instructions concernant la notification de problèmes relatifs à la lecture de vidéos. Remarque : en raison du fort volume de messages à traiter, nous ne sommes pas en mesure de répondre à toutes les requêtes.

Nous vous remercions d’utiliser Adobe Flash Player et AIR, et de prendre le temps de nous faire part de vos impressions !


ID du document
(cpsid_91932)

Dernière mise à jour
2011-11-04

Adobe Community Help

Tags

Contacter le support technique d’Adobe

Encore besoin d’aide ?
Découvrez toutes vos options d’assistance.
Contacter l’assistance technique