Accessibilité
Adobe
Identification Politique de confidentialité Mon Adobe

Titre

Notes de publication de Flash Player 10.1 Produits concernés

Notes de publication d’Adobe® Flash® Player 10.1

Bienvenue dans le logiciel d’Adobe Flash Player 10.1 ! Ce document s’adresse aux développeurs de contenu pour Flash Player 10.1 et résout les problèmes qui n’ont pas été abordés dans la documentation de Flash Professional ou Flex. Il est susceptible d’être mis à jour régulièrement, à mesure que de nouvelles informations sont disponibles.

Configuration requise / Langues disponibles

Versions d’Adobe Flash Player

Installation et désinstallation

Nouvelles fonctionnalités dans Flash Player 10.1

Sécurité améliorée

Correctifs apportés à Flash Player 10.1

Correctifs et améliorations apportés à Flash Player 10.1.82.76

Correctifs et améliorations apportés à Flash Player 10.1.85.3

Correctifs et améliorations apportés à Flash Player 10.1.102.64

Problèmes connus

Autres ressources de formation à Flash Player

Notification de bogues

Configuration requise / Langues disponibles

Pour prendre connaissance de la configuration requise pour Flash Player, voir http://www.adobe.com/fr/products/flashplayer/systemreqs/.

Adobe Flash Player 10.1 sera la dernière version à prendre en charge les ordinateurs Macintosh G3 basés sur PowerPC. Adobe cessera la prise en charge des ordinateurs G3 basés sur PowerPC et ne fournira plus aucune mise à jour de sécurité après la parution de Flash Player 10.1. Cette indisponibilité est due à des améliorations de performance qui ne sont pas prises en charge par l’ancienne architecture PowerPC.

Flash Player 10.1 prend en charge les langues suivantes : brésilien, portugais, chinois simplifié, chinois traditionnel, tchèque, hollandais, anglais, français, allemand, italien, japonais, coréen, polonais, russe, espagnol, suédois et turc.

Versions d’Adobe Flash Player

Adobe recommande à tous les utilisateurs de Flash Player sur les systèmes pris en charge d’effectuer une mise à jour vers la version la plus récente du lecteur via le Centre de téléchargement de Flash Player.

Assurez-vous que la dernière version de Flash Player est installée en cliquant ici pour vérifier que la version installée correspond bien à la version la plus récente de chaque plate-forme.

La première version publique de Flash Player 10.1 est la version 10.1.53.64. Flash Player 10.1.52.14.1 et 10.1.52.15 faisaient partie de la version initiale d’Adobe Creative Suite® 5 et Flash Professional CS5. Ces versions n’ont pas été déployées publiquement sur Internet. Les utilisateurs doivent procéder à la mise à jour vers la nouvelle version de Flash Player 10.1 pour développer du contenu et le tester. Les versions mises à jour du débogueur de contenu et les autres lecteurs sont publiés sur la page Flash Player Support Center Downloads (en anglais).

Installation et désinstallation

Pour prendre connaissance des instructions d’installation de Flash Player, consultez le site http://www.adobe.com/fr/products/flashplayer/productinfo/instructions.

Pour les instructions de désinstallation, consultez la page http://www.adobe.com/go/tn_14157_fr.

 Nouvelles fonctionnalités dans Flash Player 10.1

Flash Player 10.1 est le premier moteur d’exécution d’Open Screen Project™, qui permet la navigation Web d’applications, de contenu et de vidéos sur des périphériques. Il contient plusieurs nouvelles fonctionnalités et améliorations :

 ==Prise en charge de nouvelles plates-formes ==

Flash Player 10.1 est disponible sur de nombreuses plates-formes, notamment des ordinateurs miniportables et autres périphériques connectés à Internet, de façon à ce que vous puissiez diffuser virtuellement votre contenu à vos clients où que vous soyez. A l’instar de Flash Player 10, cette version prend également en charge les systèmes d’exploitation Windows® 7 et Mac OS X 10.6 (« Snow Leopard »).

Le moteur d’exécution basé sur un navigateur de Flash Player est le moyen le plus efficace de diffuser du contenu aux utilisateurs via des systèmes d’exploitation et des périphériques. La cohérence du moteur d’exécution permet de réduire le coût de création, de test et de déploiement sur plusieurs périphériques, logiciels, réseaux et contextes utilisateur tout en améliorant les résultats commerciaux.

 == Conception axée sur la mobilité ==

Pour permettre le déploiement de contenu SWF sur des smartphones et autres périphériques mobiles qui, contrairement aux ordinateurs de bureau disposent d’une puissance de traitement et d’une mémoire limitées, un travail colossal a été fourni afin que Flash Player 10.1 soit « prêt pour la mobilité ». Il a en effet été nécessaire d’améliorer les performances, c’est-à-dire le rendu, les scripts, les capacités de la mémoire, le délai de démarrage, la batterie et l’unité centrale, mais également l’accélération matérielle des images et des vidéos. Les améliorations au niveau de l’utilisation et de la gestion de la mémoire, du délai de démarrage, de l’exploitation de l’unité centrale et des performances de rendu/scripts sont autant d’atouts pour les ordinateurs de bureau que pour les périphériques mobiles.

Evénements tactiles multipoints et de mouvement
Les développeurs peuvent utiliser les dernières fonctionnalités d’interaction entre l’utilisateur et le matériel/système d’exploitation grâce aux nouvelles API ActionScript® 3.0 pour les événements tactiles multipoints et de mouvement natifs. Ils peuvent créer du contenu tactile pour toutes sortes de périphériques et ordinateurs tactiles sous Microsoft Windows 7. Ils peuvent également interagir avec plusieurs objets simultanément ou avoir recours aux mouvements natifs, tels que le pincement, le défilement, la rotation, la mise à l’échelle et l’appui bref avec deux doigts. (Adobe travaille activement avec ses partenaires pour permettre les événements tactiles multipoints sur d’autres plates-formes de bureau.)

Décodage vidéo H.264 basé sur le matériel
Flash Player 10.1 présente le décodage vidéo H.264 basé sur le matériel pour diffuser uniformément et sans à-coups des vidéos de grande qualité sur des périphériques mobiles et des ordinateurs de bureau. L’utilisation du matériel disponible pour décoder les vidéos décharge l’unité centrale de certaines tâches, ce qui permet d’améliorer les performances de lecture, de réduire l’utilisation des ressources système et de préserver la durée de vie de la batterie.

 ==Productivité du développeur ==

Gestionnaire d’erreurs global
Le nouveau gestionnaire d’erreurs global Actionscript 3.0 permet aux développeurs de programmer un seul gestionnaire pour traiter toutes les erreurs d’exécution ne faisant pas partie d’une instruction try/catch. Pour améliorer la fiabilité de l’application et l’expérience utilisateur, vous pouvez repérer et gérer les erreurs d’exécution, puis présenter des messages d’erreur personnalisés. Si vous utilisez le gestionnaire d’erreurs global dans un contenu SWF s’exécutant sur le lecteur de débogage, les messages contextuels d’erreur ne s’affichent pas.

Prise en charge de la globalisation
Les nouvelles API de globalisation ActionScript 3.0 permettent à Flash Player d’utiliser les valeurs sélectionnées dans les préférences du système d’exploitation pour traiter du texte et des listes, et présenter des informations basées sur le contexte d’emplacement sans connaître les paramètres régionaux spécifiés. Choisissez un format spécifique indépendant des paramètres régionaux spécifiés sur le système d’exploitation. Les informations propres aux paramètres régionaux peuvent être les suivantes : date, heure, devise et format des nombres ; analyse des nombres et des devises ; comparaison de chaînes pour le tri et la recherche de texte ; conversions majuscules/minuscules.

 == Intégration améliorée du navigateur ==

Flash Player 10.1 est conforme aux normes d’utilisation du navigateur, ce qui permet d’assurer une expérience utilisateur optimale et un meilleur contrôle de la confidentialité par l’utilisateur.

Mode de confidentialité du navigateur(pour les ordinateurs de bureau uniquement)
Pour protéger la confidentialité des utilisateurs, Flash Player 10.1 prend en charge le mode de « navigation privée » proposé par de nombreux navigateurs Web. En mode de navigation privée, Flash Player n’enregistre aucune information (stockage local ou objets partagés localement) sur l’ordinateur d’un utilisateur. Etant donné qu’en mode de navigation privée le navigateur ne conserve aucun historique, les personnes qui pourraient utiliser votre ordinateur ne sont pas en mesure de voir les sites que vous avez consultés. Cette fonction est prise en charge dans Firefox, Chrome, et Internet Explorer. Pour en savoir plus sur la navigation privée, lisez cet article.

Gestion de la consommation de mémoire
Flash Player 10.1 empêche tout contenu qui utilise de nombreuses ressources d’épuiser la mémoire système en fermant toutes les occurrences dans lesquelles un contenu SWF tente d’allouer plus de mémoire que celle qui est disponible. Lorsqu’un contenu SWF tente d’allouer plus de mémoire que celle qui est disponible, Flash Player 10.1 ajoute une logique pour fermer Flash Player afin d’éviter tout blocage du navigateur. Les utilisateurs reçoivent une notification qui leur demande de redémarrer le contenu SWF ou sont invités à actualiser la page si toutes les occurrences doivent être fermées.

 == Options étendues pour la diffusion de supports multimédias de grande qualité ==

Flash Player 10.1, qui inclut des améliorations de qualité de service multimédia, est désormais prêt à utiliser les serveurs multimédias d’Adobe prochainement disponibles, qui fourniront de nouvelles expériences multimédias enrichies et permettront de créer de nouveaux modèles de vente. Grâce aux nouvelles fonctions de diffusion en continu HTTP et de protection de contenu, il est possible de diffuser du contenu audio et vidéo de grande qualité via le navigateur avec une sécurité accrue. Les performances de diffusion en continu sont améliorées avec une meilleure prise en charge des événements en direct, du contrôle du tampon et de la mise en réseau coopérative. 

Protection de contenu (ordinateurs de bureau uniquement ; protection des sorties sur Windows uniquement ; kit SDK d’Adobe Flash Access 2.0 requis)
Le contenu multimédia protégé à l’aide du kit SDK d’Adobe Flash Access 2.0, disponible prochainement, peut être lu en toute sécurité dans Flash Player 10.1 en vue de prendre en charge une grande variété de modèles de vente, notamment la vidéo à la demande, la location et la vente électronique, aussi bien pour la diffusion en continue que pour le téléchargement. Grâce au chiffrement de référence, Adobe Flash Access 2.0 et Flash Player 10.1 proposent un environnement robuste afin d’éviter toute altération ou capture du contenu pendant son cycle de vie. Flash Player 10.1 prend en charge la protection des sorties sur Windows, qui permet aux fournisseurs de contenu d’indiquer les exigences relatives à la protection des sorties analogiques et numériques. Cette fonction constitue une mesure de sécurité supplémentaire contre l’enregistrement non autorisé. Remarque : l’accélération matérielle du contenu chiffré est impossible dans cette version de Flash Player.

Mise en réseau coopérative (« Stratus » requis, disponible sur Adobe Labs, http://labs.adobe.com/technologies/stratus/)
Le protocole RTMFP prend désormais en charge les groupes, ce qui permet à une application de segmenter ses utilisateurs en vue d’envoyer des messages et des données uniquement entre les membres du groupe. La multidiffusion au niveau de l’application permet la diffusion en continu de plusieurs chats vidéo et audio en direct à l’aide de groupes RTMFP.

Diffusion en continu HTTP
La diffusion en continu HTTP permet de diffuser en continu des vidéos à la demande et des vidéos en direct par le biais de serveurs HTTP standard, ou à partir de serveurs HTTP vers des réseaux de diffusion de contenu, en tirant profit de l’infrastructure HTTP standard et des composants de lecture au niveau du SWF. L’ajout de la diffusion en continu HTTP va permettre la prise en charge de nombreuses options de protocole en vue de délivrer à Flash Player des données multimédias en direct et enregistrées, et notamment de protéger intégralement le contenu des vidéos diffusées en HTTP avec Flash Access 2.0.

Reconnexion du flux de données (serveur FMS 3.5.3 requis)
La reconnexion du flux de données permet de poursuivre la lecture d’un flux de données RTMP via la mémoire tampon, même si la connexion a été interrompue. Les expériences multimédias tolèrent donc mieux les défaillances réseau à court terme, ce qui permet une lecture vidéo sans interruption. Dès que la connexion est rétablie, la lecture du flux de données reprend. Les développeurs peuvent ajouter une logique de reconnexion dans ActionScript pour rétablir la connexion serveur et reprendre la diffusion sans interruption.

Recherche intelligente (serveur FMS 3.5.3 requis)
La recherche intelligente permet d’effectuer des recherches dans la mémoire tampon et fournit une mémoire tampon « de sauvegarde » afin que vous puissiez facilement rembobiner ou faire avancer une vidéo sans retourner au serveur, ce qui réduit le délai de démarrage au terme d’une recherche. La recherche rapide peut accélérer et améliorer les performances de recherche de vidéos diffusées en continu, et permet de reproduire des vidéos au ralenti, en accéléré ou en relecture instantanée.

Actualisation du flux de données mis en cache
L’actualisation du flux de données mis en cache permet aux développeurs de définir un seuil de latence cible qui déclenche la lecture vidéo légèrement accélérée afin de maintenir la synchronisation de la diffusion en direct de la vidéo avec la lecture en temps réel sur des périodes de lecture prolongées.

Commutation rapide (serveur FMS 4 requis)
La fonction de diffusion en continu dynamique, présentée dans Flash Player 10 et FMS 3.5, a été améliorée en vue d’optimiser les temps de commutation des vitesses de transmission, ce qui permet de réduire le délai de réception du contenu de meilleure qualité correspondant à la bande passante et à la vitesse de traitement disponibles. Les utilisateurs n’ont plus à attendre que la mémoire tampon démarre la lecture ; la transition entre les vitesses de transmission est plus rapide et la lecture vidéo se fait sans interruption, quelles que soient les fluctuations de la bande passante.

Accès au microphone (ordinateurs de bureau uniquement)
Il est possible d’accéder aux données binaires de la forme d’onde en direct et continue provenant du microphone en vue de créer de nouveaux types d’applications audio, telles que l’enregistrement de données audio pour le transcodage, le karaoké, la manipulation de la voix par vocodeur, l’analyse sonographique, la détection du pas, etc.
 

Sécurité améliorée

Flash Player 10.1.53.64 comprend des perfectionnements en termes de sécurité décrits dans le Bulletin de sécurité APSB10-14.

Correctifs apportés à Flash Player 10.1

Navigateur

  • Opera et Netscape n’autorisent pas les appels récursifs à l’aide de l’API ExternalInterface dans Flash Player. Ce problème a été signalé à Opera et Netscape. (184777)

Linux

  • WMODE est désactivé sur les écrans avec une résolution d’une profondeur de bits de 16. (234772)

Un grand nombre d’autres problèmes ont été résolus lors du développement de Flash Player 10.1. Pour obtenir une liste de ces correctifs, voir cette Note technique.

Correctifs et améliorations apportés à Flash Player 10.1.82.76

Adobe Flash Player 10.1.82.76 comprend des perfectionnements en termes de sécurité décrits dans le Bulletin de sécurité APSB10-16.

Le décodage vidéo par accélération matérielle est désormais disponible sur les plates-formes Mac qui exécutent Mac OS X version 10.6.3 et ultérieures sur des systèmes pris en charge par la structure Video Decode Acceleration d’Apple.

Correctifs et améliorations apportés à Flash Player 10.1.85.3

Adobe Flash Player 10.1.85.3 comprend des perfectionnements en termes de sécurité décrits dans le Bulletin de sécurité APSB10-22.

Correctifs et améliorations apportés à Flash Player 10.1.102.64

Adobe Flash Player 10.1.102.64 comprend des perfectionnements en termes de sécurité décrits dans le Bulletin de sécurité APSB10-26.

Problèmes connus

Généralités

  • Lors de l’enregistrement d’une URL contenant & ou % dans un fichier SharedObject redirectSO.sol, tous les paramètres après ces caractères sont ignorés. (1909140)

  • Les styles CSS ne devraient pas se propager en cascade en dehors des limites du sandbox. (2261815)

  • [FP-1760] Le transfert de dates de Java à Flex provoque un décalage d’une heure. (2200268)

  • startDrag et stopDrag ne fonctionnent pas lorsque la cible est un enfant 2D ou un parent 3D. (2200972)

  • Les requêtes POST sans corps sont converties en requêtes GET. (2223288)

  • La méthode XML.appendChild ne fonctionne pas correctement lorsqu’elle est publiée au format SWF10 ; elle fonctionne correctement lorsqu’elle est publiée au format SWF9. (2340839)

  • Le comportement des méthodes d’écriture de Socket n’est pas le même sur toutes les plates-formes. (2580727)

  • Le dernier SWF chargé définit scriptTimeLimit. (2500755)

  • [FP-1569] Scénario AS3 : l’événement ADDED_TO_STAGE du Sprite enfant est déclenché deux fois. (2300936)

  • Scénario AS3 : la première image d’une animation vidéo est lue deux fois lorsqu’elle est créée et ajoutée à la scène avec ActionScript. (2520095)

  • [FP-4423] La méthode onEnterFrame est appelée plus souvent que nécessaire. (2614589)

  • Les API d’automatisation sont disponibles uniquement sur les plates-formes Windows et Android. Sur les plates-formes non prises en charge, des erreurs d’exécution peuvent se produire lors de l’appel de ces API. 

  • Lors de la recherche d’objets (et non de chaînes) dans des objets Dictionary à l’aide de l’opérateur ’in’, si l’objet est introuvable dans l’objet Dictionary, une recherche sera effectuée dans les objets délégués. A partir de la version 10.1, l’opérateur toString est appelé sur l’objet si celui-ci est introuvable dans l’objet Dictionary. Cela peut créer des problèmes avec les objets Proxy qui doivent définir la fonction callProperty pour ne pas générer de RTE. Voici un exemple simple qui échoue silencieusement dans la version 10.0, mais qui renvoie une erreur dans la version 10.1 :

    • var p:Proxy = new Proxy();
    • var d:Dictionary = new Dictionary();
    • trace (p in d);
    • Erreur : Erreur #2090 : la classe Proxy n’implémente pas callProperty. Elle doit être remplacée par une sous-classe. 
    • dans Error$/throwError()
    • dans flash.utils::Proxy/http://www.adobe.com/fr/2006/actionscript/flash/proxy::callProperty() 
    • dans Untitled_fla::MainTimeline/foo() // dans Untitled_fla::MainTimeline/frame1() 
  • Lors du débogage de projecteurs (lecteurs autonomes) sur Mac, la boîte de dialogue de connexion au débogueur change. Une case à cocher intitulée « Connexion au débogueur » remplace les boutons « Ne pas connecter » et « Connecter ». L’utilisateur peut activer cette case à cocher (s’il souhaite se connecter en cliquant sur le bouton « Continuer ») ou la désactiver (s’il ne souhaite pas se connecter). Le bouton « Continuer » permet d’enregistrer ces paramètres. Si l’utilisateur souhaite annuler et fermer cette boîte de dialogue, il peut cliquer sur le point rouge de fermeture situé dans le coin supérieur gauche de la boîte de dialogue. (2479410) 

  • Lors de l’activation de la gestion de mémoire insuffisante dans le lecteur autonome, ce dernier se ferme sans afficher d’erreur de mémoire insuffisante. (2555713) 

  • Lorsque l’un de vos scripts provoque un délai d’attente, l’erreur générée par le débogueur n’est pas la même dans AS2 et AS3. AS2 affiche une erreur de délai d’attente de script, tandis que AS3 annule le script et n’affiche aucune erreur. (2570020) 

Audio/vidéo

  • Un écho intermittent ou une surimpression audio peuvent se produire sur certaines vidéos de Comedy Central et MTV. Ce comportement semble avoir lieu uniquement dans les vidéos qui comportent une annonce publicitaire préliminaire. L’actualisation du navigateur peut atténuer le problème. Nous travaillons avec MTV Networks pour résoudre ce problème.

  • Pour tous les processeurs Intel pris en charge, nous vous recommandons l’utilisation d’un thème Aero. Les performances sont améliorées de façon significative lors de la lecture plein écran dans des environnements Aero.

  • Il est impossible d’appeler les fichiers .f4v créés par AME CS5 avec onXMPData. (2603890)

  • L’accélération matérielle des vidéos encodées en H.264 n’est pas disponible pour le contenu protégé par DRM sur les puces graphiques Broadcom. 

  • L’accélération matérielle des vidéos encodées en H.264 n’est pas disponible sur les plates-formes Macintosh. 

  • Lors du décodage vidéo par accélération matérielle sur des puces ATI, l’extension de la plage de fidélité n’est pas prise en charge dans les encodages en H.264. (2463465) 

Texte/saisie de texte

  • [FP-1982] Lors de l’ajout à partir d’un autre champ de texte, la méthode appendText n’effectue pas l’ajout à l’emplacement correct lorsque la chaîne source contient "\n". (2341522)

  • Texte classique : les grandes polices ne sont pas correctement rendues sur la scène dans les animations SWF exportées. (2483664)

  • Le redimensionnement du texte avec Transformation libre est incorrect : il va au-delà des limites du texte et est coupé à cause de sa trop grande taille. (2486588)

  • [FP-2256] Le texte déborde du champ de texte avec un anticrènelage avancé. (2447161)

Tactile

  • Il est impossible de passer d’un mouvement à l’autre sans retirer les doigts de l’écran. (2605522)

Protection du contenu/Protection de sortie

  • La protection du contenu n’est pas disponible sur les plates-formes suivantes : Solaris, Mac PPC, Win 2K et les plates-formes mobiles. 

  • La protection du contenu n’est pas disponible sur le lecteur autonome ni sur le lecteur externe. 

  • La lecture des vidéos nécessitant une protection de sortie n’est possible que sur les plates-formes Windows. 

Installation/désinstallation

  • Les programmes d’installation MSI de Flash Player affichent un message d’erreur générique pour toutes les installations qui échouent (erreur 1722). Le fichier journal de l’installation contient des informations plus détaillées sur l’échec de l’installation.  Voir cette Note technique pour plus d’informations.

Navigateur

  • [FP-3312] Impossible de charger des noms de fichier Unicode externes de façon cohérente entre les navigateurs IE et Plugin. (2499705)

  • Chrome :

    • Les API SystemUpdater n’ont aucun effet dans Chrome5 avec le plug-in intégré de Flash Player. 
    • L’impression de SWF n’est pas disponible dans Google Chrome. Nous travaillons avec Google pour résoudre ce problème. (2490502) 
  • Safari :

    • L’impression de SWF n’est pas disponible dans Safari sur les plates-formes Windows. Nous tentons de résoudre ce problème avec Apple. (2490502) 
    • Lors de la lecture de contenu Flash sur Safari 4.0 sur la version 10.6 en mode 64 bits, les utilisateurs ne peuvent pas saisir du texte international ou utiliser l’éditeur IME. Ce problème a été résolu dans la dernière version de Safari. (2499879) 

 Autres ressources de formation à Flash Player

Notification de bogues

Vous avez découvert un bogue ? Veuillez communiquer les détails du bogue à l’aide du système de gestion de bogues et de problèmes d’Adobe en ligne.

Toute vidéo H.264 basée sur SWF peut être décodée par votre matériel vidéo. Il est possible que certains bogues vidéo ne puissent être reproduits qu’avec votre carte ou lecteur vidéo particulier. Lorsque vous signalez un bogue qui implique du contenu vidéo, il est indispensable d’annoter les informations concernant votre carte et lecteur vidéo, ainsi que votre système d’exploitation et navigateur, afin que nous puissions reproduire les problèmes et faire des recherches. Veillez à inclure ces informations comme décrit à la rubrique Instructions concernant la notification de bogues

Remarque : En raison du fort volume de messages à traiter, nous ne sommes pas en mesure de répondre à toutes les requêtes.

Nous vous remercions d’utiliser Adobe Flash Player et de prendre le temps de nous faire part de vos impressions !

 

 

 

 

 

 

 


Doc ID
(Cpsid_83808)

Dernière mise à jour le
2010-10-22

Produits concernés